Depuis 1996, le CMH a intégré une action socioprofessionnelle, pour un public en grande difficulté, par
la mise en place d’un chantier d’insertion, au sein même de son atelier, son intitulé étant la restauration
de bateaux de construction traditionnelle.

Les objectifs du C.M.H. sont de réintégrer les personnes dans la vie active au travers d’une démarche
de recherche d’emploi ou d’un projet professionnel

Au travers de la valorisation du patrimoine, créer un outil de travail permettant l’intégration sociale et
professionnelle de personnes en difficulté.
Le support bateau s’avère être une très bonne base de motivation, car celui-ci réunit à la fois une action
culturelle et technique. L’aspect culturel se réalise par la participation à la sauvegarde du patrimoine
maritime autour de la restauration d’unités de caractère et/ou de bateaux classés monument historique.
L’authenticité, la fiabilité et l’esthétisme sont les critères nécessaires pour une restauration ce qui
demande à l’individu de la volonté, de la réflexion

Toute cette demande crée autour du bateau un lieu de rencontre et d’échange, dans les domaines du technique, restauration d’un bateau crée un champ d’application large car
celui-ci fait appel à différents corps de métiers tel que ceux du bois, de la mécanique, de la
tuyauterie/chaudronnerie, de la peinture et de l’électricité.
L’ensemble permet une approche polyvalente sur les connaissances des métiers liés à la restauration du bateau.

Notre position géographique permet aussi de faire découvrir l’ensemble des métiers de
services liés à l’activité, de donner une expérience professionnelle dans la réalisation d’un chantier d’insertion autour de la restauration et l’aménagement de bateaux.
D’instaurer une confiance en soi et créer un sentiment de satisfaction,de pouvoir évoluer dans le monde du travail en respectant les règles,de mettre en place tous les moyens nécessaires pour la réalisation d’un projet professionnel et/ou d’une intégration à la vie active, de stimuler les centres d’intérêt pour une occupation extraprofessionnelle.Participer concrètement au chantier et en parallèle à une formation amenant les stagiaires à l’acquisition d’une compétence professionnelle.

le but final est d’effectuer un transfert des connaissances acquises vers les métiers du bâtiment ou de service.
Soit par un retour à l’emploi
Soit par une formation qualifiante

les résultats sociaux